Une marche nocturne vendredi pour soutenir le collège Lucie Faure

Parents, enfants, enseignants, personnels sont attendus devant le 40 rue des Pyrénées à 18h30 avec lampions, bougies, lampes de poches, instruments de musique, pour demander la réintégration du collège Lucie Faure au dispositif d’éducation prioritaire.

college Lucie FaureVendredi 21 novembre, la nouvelle carte des établissements appartenant au Réseau d’Education Prioritaire a été rendue publique par la presse. La surprise des parents et de l’équipe éducative du Collège Lucie Faure, a été de taille  en constatant que leur établissement en avait été retiré.

Quels critères ?

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, avait pourtant affirmé que les deux critères essentiels pris en compte pour cette classification étaient le pourcentage d’enfants provenant de classes sociales défavorisées et le pourcentage de boursiers. Deux taux particulièrement importants à Lucie Faure : 40,3% de familles appartenant aux classes sociales les plus défavorisées (10 des 29 établissements retenus en REP ont un taux inférieur entre 13,9 et 40,1%) et 41,4% de boursiers (9 établissements ont un taux inférieur, entre 35 et 40,5%).

 

Un collège dynamique malgré des conditions de travail difficiles

Depuis quelques années, grâce à des équipes éducatives motivées, la situation a évolué. L’Académie de Paris cite ce collège comme l’un de ceux qui portent le plus de projets : voyages scolaires, projet d’échanges européens COMENIUS, classe à horaires aménagés Théâtre, atelier Sciences et Technique, ULIS avec intégration en classe d’élèves en situation de handicap, Dispositif de Socialisation et d’Apprentissage, aide aux devoirs, etc.

Pourtant la situation est difficile : le collège est situé dans deux locaux distants d’un kilomètre, l’un d’eux dans un quartier particulièrement défavorisé, en bordure de périphérique. Dans les cinq dernières années, on constate un turn-over important des personnels de direction, des CPE et des personnels administratifs.

 

Ne pas vendre la peau de l’ours

Au vu de ces chiffres, le rectorat reconnaît que Lucie Faure est un établissement fragile, mais l’autorité administrative « fait le pari du devenir positif du quartier. » L’équipe éducative et les parents soulignent que, si le quartier est effectivement en mutation, les effets positifs sur le collège n’en sont qu’aux balbutiements. Le taux de réussite au brevet est passé de 42% en 2007 à 64% en 2014 (le taux de réussite national est de 85,2 %), mais la réputation ancienne du collège pèse encore sur le recrutement : un tiers des élèves qui devraient être scolarisés à Lucie Faure demandent à être scolarisés dans d’autres établissements. (moyenne de l’académie : 5,6 % d’évitement scolaire).

Un mouvement unitaire

Les enseignants, le personnel éducatif et les parents sont solidaires pour demander la révision de cette évaluation. Ils souhaitent obtenir le classement REP seul capable de garantir la pérennité des actions entreprises.

Il sera toujours temps de réviser cette liste quand la situation de Lucie Faure se sera inversée de manière durable.

 

Laisser un commentaire