Spectacle coopératif : la Commune fête ses 142 ans dans le 20ème !

Comment réussir à garder sa bonne humeur malgré le manque de soleil ? En se réchauffant au contact des gens et de leur chaleur humaine bien sûr ! Et ça tombe bien : samedi, sur la place de la Réunion, un spectacle épique, populaire et coopératif se profile. Deux comédiens narrateurs accompagnés d’un percussionniste vont faire vibrer le quartier et l’entrainer dans une fresque historique et musicale pour célébrer le 142ème anniversaire de la Commune de Paris.

Un anniversaire historique

Je vous parle d’un temps, que les moins de 140 ans, ne peuvent pas connaître. Le 20ème arrondissement en ce temps-là, prenait le nom de « Colline rouge » pour participer activement à l’insurrection de la Commune de Paris (qui dura environ deux mois) en 1871. Point de départ de cette rébellion : Napoléon III est arrêté par les Prussiens, ce qui produit l’effondrement du Second Empire.

Sans Jedi pour mettre de l’ordre dans cet empire déchu, que faire ?

« Morte ou vive… ? » Un spectacle épique, populaire et coopératif

Photo de Camille Frérot

Photo de Camille Frérot

Rendez-vous samedi 25 mai, à 16h30 sur la place de la Réunion pour le savoir ! Pendant 1h30, le spectacle « Morte ou vive ? Vive la Commune ! » va tout vous expliquer sans emphase. Cinq tableaux épiques vont se succéder  : entre discours, remise en situation et narration, pas le temps de s’ennuyer !

Deux comédiens et un musicien sur scène… Mais pourtant, impossible de tout prévoir : les maîtres-mots sont l’improvisation, et surtout la coopération ! Les spectateurs deviennent acteurs à part entière, tenant les rôles des principaux protagonistes de la Commune. Jeune, moins jeune, femme, homme, raton-laveur : tout le monde est invité à venir mettre son grain de sel ! Une fois votre costume enfilé, vous voilà plongé dans l’ambiance de l’époque : à vous de refaire l’histoire. Sur fond sonore, une histoire à écouter, à déclamer, à jouer ensemble pour revivre la mémoire du temps où nous avions pris le pouvoir sur nos propres destins.

Et pour prolonger l’expérience et parfaire les rencontres, un pot « made in communard » est offert en fin de représentation.

Plus d’informations : http://www.lacommune-spectacle.fr/

 

Claire Barbuti

Laisser un commentaire