SOS TEP Davout : un Terrain d’Education Populaire à sauver !

Peut-être savez-vous que prochainement, une belle piscine sortira de terre Boulevard Davout. Une initiative positive si seulement elle n’était pas à l’origine de la disparition du TEP Davout : une piste de roller et d’activités d’extérieures en tous genres. Juste un espace bétonné pensez-vous ? Non justement, ce terrain qui a 20 ans d’histoire(s) a une valeur immense pour ceux qui le fréquentent. Alors qu’est-ce qui se joue vraiment ici ? Mikaël Vanbesien et Fabien Riquier, tous deux membres de l’association Plus Loin nous l’expliquent…

Crédit photo : association Plus loin

Crédit photo : Association Plus loin

C’est quoi le TEP en fait ?

Situé au 134 Boulevard Davout, entre la rue Louis Lumière et la rue Serpolet, le TEP (Terrain d’Education Physique) Davout est un équipement sportif où les plus jeunes pratiquent le roller sur un grand espace sécurisé, près de 200 jours dans l’année. Mais ce TEP ne n’est pas que « ça ». Après 15 ans d’existence, il est devenu un espace de rencontre et d’échanges que les habitants du quartier se sont appropriés. C’est un lieu où adolescents et jeunes adultes peuvent se réunir sans générer de nuisances. C’est aussi un lieu de fête où se tisse le lien social entre différentes générations.

« Plus qu’un Terrain d’Education Physique le TEP DAVOUT est devenu depuis ces quinze dernières années un véritable Terrain d’Education Populaire, affirme Fabien Riquier, président de l’association Plus loin. En ces temps de remise en question du Vivre Ensemble, il nous paraît essentiel de préserver les espaces de vie au cœur des quartiers populaires. »

credit photo : Association Plus Loin

credit photo : Association Plus Loin

Un TEP pour qui, pour quoi ?

« LE TEP assure une certaine diversité sociale et culturelle, explique Mikaël Vanbesien. Enfants, jeunes, adultes, familles, habitants des micros-quartiers Felix Terrier, Python, et Saint Blaise, chacun vient avec ce qu’il veut : ballons, raquettes, cordes à sauter, rollers, trottinettes mais aussi crayons, feutres, peinture, bombes, feuilles, ciseaux, livres, jeux de sociétés, aiguilles à tricoter, et  même parfois des machines à coudre. La vocation du TEP dépasse l’aspect sportif, elle est aussi culturelle et artistique. Au final le TEP accueille entre 150 et 250 personnes chaque jour !

Et si le TEP pouvait cohabiter avec la nouvelle piscine ?

« Ce serait peut-être bien ça la solution, un espace partagé, continue Mikaël Vanbesien. Quand je pense aux possibilités que ça offrirait en termes d’actions de proximité pour tout le monde, en cohésion locale… A l’heure où l’on déplore le manque d’engagement, la déliquescence du tissu social et le délitement du lien intergénérationnel, sauver ce TEP serait une belle démonstration du « vivre ensemble ».

« Il faut à tout prix éviter que les habitants ne se sentent dépossédés d’un lieu qui leur est cher, confie Fabien Riquier. Afin d’éviter les nuisances que pourraient malheureusement causées certaines personnes, nous souhaitons que les vestiaires actuels du TEP deviennent un lieu de vie pour les habitants, géré par la Ville. Cet espace pourrait aussi être un lieu de concertation entre la Ville et les habitants concernant les futurs réaménagements urbains. Les échanges pourraient porter notamment sur le futur TEP afin que celui-ci devienne un lieu populaire et partagé d’échange entre tous les habitants comme l’était le TEP Davout. »

Ce qui se joue ici…

Si j’écris ce billet c’est dans le but d’alerter nos élus Anne Hidalgo, Frédérique Calandra, ainsi que notre député Fanélie Carrey Conte, de ce qui se joue Porte de Bagnolet.

J’aimerai au travers de ce billet faire comprendre que le TEP Davout n’est pas que du béton et des mètres carrés si précieux dans la capitale. Que derrière ce lieu, des associations tissent le lien entre habitants jour après jour et que ce TEP est utile à notre Société, à notre Ville, à nos Vies. Ne détruisez pas ce que d’autres ont mis 20 ans à se construire.

Je compte sur vous pour relayer ce message sur les réseaux sociaux et soutenir le projet de réamenagement du vestiaire du TEP DAVOUT qui vient d’être déposé au budget participatif.

Plus loin auTEP Davout

11 commentaires

  • LANRIOT EMMANUELLE dit :

    habitante du quartier et très proche géographiquement du 134 Bd Davout, je situe bien cet espace et l’intérêt pour tous de le préserver, voire de le partager.
    je soutiens votre démarche et partage sur Facebook…c’est déjà ça

  • Sylvie Geinguenaud dit :

    Bonjour,

    J’ai pu constater que c’était un lieu vraiment utile aux enfants et aux parents, mon fils lui-même y a pratiqué le roller.
    Il ne faut pas le reprendre aux riverains qui s’y sentent bien.
    Qu’est-ce qu’on peut faire pour soutenir l’association ? Est-ce qu’il y a un groupe d’habitants qui s’est mobilisé ? Une pétition ?
    Merci de cette info.

  • Eric G dit :

    Le TEP Davout disparaître pour une piscine ?!
    Aïe, la cible n’est pas du tout là même

    Mes enfants ont appris et apprennent à faire du vélo sur ce TEP, à faire du roller en toute sécurité…
    J’y vais régulièrement pour pratiquer du basket.ou courir en surveillant les petits

    Où va-t-on faire ces activités… dans la piscine ?!

    Après les terrains de tennis et le terrain de pétanque (certes peu utilisé pour ce dernier), on casse encore du terrain en plein air et OUVERT à tous et GRATUIT et SANS grand FRAIS de fonctionnement et AMORTI depuis longtemps pour… une piscine fermée, payante et couteuse en investissement/fonctionnement et puluante (ben faut la chauffée) 🙁

    Très mauvaise stratégie

  • Il me semble que le TEP va être reconstruit de l’autre côté de la rue Louis Lumière pour 2019 et on me dit que de façon provisoire, un TEP sera accessible à côté de la piscine en construction. Cela m’a l’air plutôt bien, non ?

    • Mikaël dit :

      Bonjour Danielle,
      C’est l’occasion pour moi de renouer le contact et de se rappeler les bons souvenirs. Je n’oublie pas qu’au tout début de l’aventure, il y a presque déjà 20 ans, toi et David Assouline, avez fortement soutenu ce beau projet.
      A ta question, je répondrais que non !
      Tu ne te souviens peut être plus mais c’est notamment l’emplacement géographique de tep, au centre des micros quartiers fortement enclavés, qui en fait cet espace si particulier.
      Le tep, est devenu un espace fort qui a permis de fédérer, de rassembler, notamment ceux le plus en marge. Il a aussi permis d’estomper les rivalités inter quartiers. « Tep » a développé un savoir faire, une utilité pour les habitants. Le déplacer, reviendrait à modifier son impact sur le vivre ensemble du quartier ainsi que son intérêt pour les habitants et pour la Ville.
      Je t’invite à aller voir la page :
      https://www.facebook.com/events/1531949783801441
      de façon à mieux comprendre ce qu’est devenu cet espace propice au vivre ensemble, ses vertus et ses bienfaits.

      Bien à toi
      Au plaisir
      Mikaël

  • Morlot dit :

    Merci de votre commentaire Mme Simonnet, mais l’enjeu est tel – je suis habitante du quartier, j’y ai fait du roller moi-même et mes deux enfants aussi, et j’ai vu à quel point cet endroit est indispensable à la vie de ce quartier, les ados côtoient les mamans qui viennent papoter et surveiller les plus jeunes, les sportifs chevronnés, c’est très très beau ce mélange came et paisible – l’enjeu est tel, donc, qu’un « il me semble » n’a pas le pouvoir de nous rassurer quant à la disparition annoncée de ce lieu.

  • vilcat dit :

    bah surtout qu’il y a déjà une piscine de l’autre coté, rue louis lumière quoi, non?

  • de Riblette dit :

    Merci à tous pour vos commentaires, un projet de Réamenagement du vestiaire du TEP DAVOUT vient d’être déposé au budget participatif. Je vous invite à la soutenir si cet article vous a touche.
    https://budgetparticipatif.paris.fr/bp/jsp/site/Portal.jsp?page=idee&campagne=C&idee=2960

  • C u lieu convivial ou l’on rencontres des personnes de différents milieu et differente culture. se rencontrent pour apporter leur savoir faire raconter leur histoire et faire participer les enfants des quartiers defavoriser à participer à des activités sportive éducative et beaucoup d’autre chose alors pourquoi nous le détruire pour une piscine c vraiment dommage

  • Silvana Parigi dit :

    Bonjour Les Pipelettes, quelles sont les nouvelles du TEP DAVOUT en 2018 ? J’aimerais savoir quelles sont les suites deux ans après la publication de cet article. Belle journée aux Pipelettes !

Laisser un commentaire