Quand Riblette célèbre la Fête des voisins…

Hier, le 17 a célébré comme il se doit la Fête des voisins. J’avais essayé de mettre toutes les chances de mon côté pour que ce soit bien. J’avais fait un sondage pour choisir une date qui convienne à la majorité des habitants. J’avais imprimé des affiches au format A3 pour essayer de rameuter tous les habitants… Alors suspense : Bide ou succès ?

Un moment très convivial mais…

fetevoisins

Pour une fois, le soleil et les températures printanières étaient au rendez-vous, nous permettant de nous installer dans la cour de l’immeuble. J’avoue qu’à l’heure dite, j’ai eu un peu peur, vu qu’il n’y avait qu’une seule voisine et moi dans la cour. Mais au fil du temps, la cour s’est remplie, la table s’est garnie en spécialités maison, en vin, et la soirée a vraiment pris une tournure de fête. Ce fut l’occasion de rencontrer les tout nouveaux arrivés à bord du 17, de refaire le monde, de se filer tous nos bons plans du quartier et même de célébrer l’anniversaire d’un voisin ! Du coup, je lui ai offert l’invitation pour un cours gratuit à la Gym Suédoise !

Un total succès, me direz-vous ? Alors pourquoi ce « mais » ?

Parce qu’en y regardant de plus près, les seuls présents à festoyer étaient les co-propiétaires de l’immeuble. A croire que les AG et les charges, ça soude les habitants…. Pas un seul locataire n’est descendu se joindre à nous. Pourtant, j’avais bien marqué Fête des voisins et pas des proprios… Si vous avez une explications, ça m’intéresse…

Y a-t-il eu des règlements de comptes ?

Après avoir lu le Huffinton post, et intégré que 24% des voisins allaient venir à la fête pour y régler leurs comptes, j’étais un peu en observation, surtout que de nombreux propriétaires ont entrepris d’importants travaux dans leur appartement ce printemps, et qu’une grosse nouba avait eu lieu quelques jours auparavant… Alors alors ? Certes, nous avons évoqué le sujet des nuisances sonores mais l’avantage de le faire autour d’un verre, c’est que le message passe de façon beaucoup zen. Chacun a mis du » vin dans son eau » et au final, la discussion s’est passée de façon très cordiale.

La soirée s’est terminée par la visite des appartements fraîchement rénovés, ce qui nous a donné l’idée d’organiser une soirée itinérante à travers l’immeuble. Vous savez un peu comme les Desperate Housewife, mais sans tuer personne à la fin…

1 commentaire

  • chlop dit :

    Je pense que notre repas d’immeuble aura lieux très bientôt, viens donc manger avec nous sur la place, ici que des locataires (forcément, logement social) et à ma connaissance, aucun règlement de compte 😉 On aurait plutôt même tendance à afficher une certaine solidarité, ce qui est toujours agréable.

Laisser un commentaire