Quand la Villette prend des airs de guinguette, la nostalgie s’empare de Paris-plage…

Ça y est, c’est fini… Paris-Plage 2013 démonte officiellement ce matin ses parasols, transats, brumisateurs, jeux, bibliothèques, tyroliennes, manèges, etc. Cette édition a paraît-il eu énormément de succès : 10 % de fréquentation supplémentaire comparé à l’an passé. Il faut dire que la Mairie de Paris avait mis la barre haute. Après avoir arpenté les berges de la Seine, j’ai fait un tour au bassin de la Villette hier et j’ai été agréablement surprise par tous les espaces mis à disposition des enfants.

Paris-Plage pour les enfants : une belle initiative

Pédalos, canoés, tyroliennes, manèges… les petits parisiens ont pu bien profiter des attractions gratuites pour passer un été agréable. Le bassin de la Villette leur a été exclusivement dédié durant un mois, et hier, ils s’en donnaient à coeur joie. Ce fut l’occasion de croiser la réincarnation d’Elvis Presley (version 11 ans).

elvis1

Raffi the Blues kid

Tout d’abord, de loin j’ai entendu le piano typique des années 60, ensuite j’ai discerné une voix fluette. Quelques instants plus tard j’ai reconnu les airs d’Elvis, et quand j’ai enfin réussi à m’approcher et à vaincre la foule, j’ai découvert les frères Presley version junior, en train de mettre le feu au canal de l’Ourcq ! Il ne doit pas mesurer plus d’1m35, il a onze ans, il joue du piano avec une aisance exceptionnelle, il chante (en anglais) et fait l’animation avec un talent et un plaisir non dissimulé. Son frère cadet, qui a réussi à apprendre la guitare en quelques mois, l’accompagnait juste  à côté et en avait mal à ses doigts ! Le tonton François était à la contrebasse et jubilait très discrètement. Bref cette petite famille m’a fait penser au groupe des « Hanson » version française ! Le public était bluffé, complètement sous le charme. On en a même oublié de danser tellement il nous a mis KO, le petit. Jugez par vous-même !

Grâce à Raffi, la Villette avait un air de guinguette hier. La piste a fini par se remplir de danseurs du dimanche. C’était un peu magique et nostalgique. Un magnifique final pour la dernière journée de Paris-Plage.

Voir la page Facebook de Raffi, the blues kid

 

elvvis5

 

elvis3

elvis2

Laisser un commentaire