Les « minettes de la Salamandre » à l’expo Jacques Demy

Les minettes n’avaient pas pu aller au flashmob de Jacques Demy avec les Pipelettes ! Alors nous avons décidé d’aller à la Cinémathèque de Paris voir l’exposition, la grande minette ayant découvert Peau d’âne lors de son dernier jour d’école.

564739_10151335008175766_522184678_nMunies de nos billets coupes-fils, nous avons pu éviter l’immense queue qui se perdait dans les jardins de Bercy. Entrée dans le Graal des Graals, au 5ème étage, nous avons découvert une très belle exposition organisée en plusieurs salles qui transpirent l’ambiance des films de Jacques Demy.

A chaque film sa salle et son ambiance particulière

Dès l’entrée, nous sommes projetées dans son monde enchanté. La première salle, nous permet de découvrir les premiers films animés et la naissance précoce d’une vocation, avec de nombreux souvenirs d’enfance. Les suivantes sont ensuite dédiées aux films marquants de ce merveilleux cinéaste. Chaque salle recrée l’atmosphère des films, Lola, Les parapluies de Cherbourg, Les demoiselles de Rochefort, Model Shop… De nombreux éléments de décor, d’extraits de scénarios écrits par la main du maître, de films et d’interviews émaillent cette exposition, ainsi qu’une multitude de clins d’œil. Mais, je vous laisse le plaisir de découvrir ce monde où on en prend plein les yeux et les oreilles !

Le clou de l’expo : les vraies robes…

Le clou pour les minettes : les reproductions des trois robes, mais aussi la véritable peau d’âne, portées par Catherine Deneuve dans Peau d’âne. Pour l’anecdote, la fin de l’exposition s’achève sur la sublime robe lamée que portait Mathilda May dans Trois places pour le 26. Cette magnifique actrice que j’ai pu voir « samber » le lendemain soir au Studio de l’Ermitage, mais ça c’est une autre histoire…

Alors, est-ce que vous aussi, vous aurez aussi comme la petite minette, l’effet Jacques Demy , qui est de dévaler les escaliers de sortie de l’exposition en chantant ?

Gaëlle D

1 commentaire

Laisser un commentaire