Le bon goût des aliments

Toujours dans ma recherche de manger mieux, plus sainement sans pesticide ni conservateurs ou autres agent additif issu de l’industrie agro-alimentaire, j’ai testé les achats via Kelbongoo récemment ouvert rue Saint Blaise.

Kelbongoo 47 rue Saint Blaise 75020

Simplicité à tout point de vue

De l’inscription à la distribution en passant par la commande, la simplicité est de mise. Je reçois la newsletter m’informant que la commande est ouverte chaque semaine. En sélectionnant le point de délivrance, j’ai accès à tous les produits disponibles. Le détail qui m’a surpris, on ne paye pas sa commande en ligne. On paye à la distribution en chèque ou en espèces.

Le goût des légumes que j’ai testés

Evidemment, je n’ai pas tout testé. J’ai d’ailleurs été étonnée de devoir essuyer la terre de mes carottes et panais. J’avoue qu’acheter des fruits et légumes sans les voir me rebute un peu. De surcroît quand je peux les acheter chez Namobio et voir de quoi il en est. Néanmoins j’ai cédé pour les pommes à 1,34 le kilo (pas trouvé mieux), les panais, la salade et les fraises ! Les fraises, comment vous dire ? Une tuerie ! En même temps elles étaient tellement rouges que je n’avais aucun doute sur leur taux de sucre. Un vrai délice.

La viande vaut-elle le coup ?

Pour être honnête donc, j’ai surtout testé la viande. Entrecôte, sauté de poulet, rôti de porc, sauté de veau, poulet entier à rôtir… J’ai fait des infidélités à mon boucher préféré du passage Mouraud, j’avoue. Je n’ai pas été déçue. Le goût est vraiment au rendez-vous. La transparence aussi évidemment. Je ne peux pas vous dire que la viande est meilleure que chez le boucher. Elle est aussi délicieuse chez l’un que l’autre. Les prix sont équivalents. La différence notoire est que les intermédiaires et donc la traçabilité plus évidente du point de vue du consommateur chez Kelbongoo. L’autre détail que j’apprécie est que la viande est emballée sous vide. Du coup, sa conservation est carrément optimisée et multipliée dans le temps. Bon j’ai du regarder un tuto sur Youtube pour apprendre à vider le poulet et couper son cou… mais bon je joue le jeu. Le bémol est que les quantités ne sont pas adaptables avec précision, le rôti c’est 500G ou le double (triple) mais pas 700g.

Mon petit péché le fromage

Comme beaucoup, j’adore le fromage. Dès qu’on sort du rayon du super marché, c’est super cher. J’apprécie d’avoir accès à des petits producteurs ne donnent effectivement pas une exhaustivité de choix mais un goût et une authenticité à prix abordable. Je suis devenue super fan du Bray Picard aux graines de lin, du chèvre au miel, de la tomme au cidre… Il y a beaucoup de fromage de chèvre. J’espère que l’offre s’élargira un peu.

J’ai aussi testé les yaourts, le jus de pommes, etc. A chaque fois, c’est une bonne surprise. Kelbongoo est fidèle à son titre, le goût est vraiment au rendez-vous. A chacun ensuite de cuisiner ensuite pour sublimer toutes ces matières premières . Je vous propose de s’échanger quelques recettes dans les commentaires.

1 commentaire

Laisser un commentaire