Comment réussir sa Fête des voisins ?

A la veille du 1er Mai, j’ai une envie irrésistible de faire des apéros en terrasse, de profiter des jours qui s’allongent, bref de faire un peu la fête… Le saviez-vous, le 31 Mai prochain c’est la date officielle de la Fête des voisins. Vous la célébrez cette fête vous ?

fetevoisinsPourquoi j’adore la Fête des voisins ?

  • Parce que dans mon immeuble, il y a les voisins que je connais depuis longtemps mais à qui je ne prends jamais le temps de dire plus de deux mots (sauf en réunion de copro).
  • Parce qu’il y a aussi beaucoup de voisins que je connais pas , vu qu’ils viennent d’emménager et que je suis une curieuse invétérée si des fois, il y avait un avocat, ou un médecin…
  • Parce qu’il n’y a rien de tel pour rencontrer une babysitter, un financier qui sait négocier avec le syndic, un expert en bâtiment qui a son avis sur les derniers travaux effectués (oui c’est du vécu)…

D’ailleurs, j’aime tellement les Fêtes des voisins, que je me suis incrustée à celle de ma grande amie qui habite non loin de la rue Riblette, sur la place Bonnard… Là c’est ma fille qui connaît tout le monde (enfin surtout les enfants)… Elle y a un nombre de potes incroyable. Du coup, moi je sympathise avec les parents et on s’échange les recettes de cake salé. D’ailleurs cette année, j’ai décidé de faire des muffins et des sablés salés !!!

Oui mais comment être sûre qu’elle soit réussie cette année ?

Car non, ce n’est pas une évidence. Certaines années, la Fête des voisins a fait un carton au 17 quand l’année suivante c’était le bide total… La faute à la météo ? Même pas, l’année du carton, il avait fait un temps pourri (comme chaque année à peu de chose près me direz-vous). C’est un des habitants de l’immeuble qui nous avait généreusement recueilli chez lui (même pas peur !) et j’en garde encore un souvenir assez génial. Ce jour-là, j’ai fait connaissance avec un certains nombre de voisins avec qui j’entretiens depuis ce jour de très agréables relations. J’aimerais que cette année, la fête soit aussi réussie. Mais comment donner l’envie aux locataires comme aux propriétaires, aux « vieux » comme aux jeunes, de passer un moment ensemble alors que chacun a une vie si trépidante ?

  • Est-ce qu’il faut annoncer la fête longtemps à l’avance ou pas ?
  • Est-ce qu’il faut inciter les habitants à annoncer ce qu’ils vont préparer de bon ?
  • Faut-il bourrer les boites aux lettres de prospectus pour être sûr que tout le monde soit bien au courant ?

Merci de ne pas me laisser dans un tel désarroi ? Je compte sur vous pour me donner vos recettes (pas que culinaires) pour que la fête soit réussie !

Laisser un commentaire