« C’est de l’eau »… un moment d’émotion en chanson

Samedi matin, les CM1 du 14 Riblette réunis en chorale ont chanté pour lancer la brocante annuelle de l’école. Un moment étonnant et émouvant…

couchersoleil-mer1

Chanter, un bon souvenir pour moi…

J’ai toujours aimé chanter. C’est de famille. Je me souviens de mon grand-père  qui chantait en yiddish le dimanche, de mon père qui m’a fait découvrir Fugain et Duteil et de mon oncle qui en avait fait son métier. Moi aussi, j’ai fait mes débuts à la chorale. Celle de l’école, celle des colonies de vacances,  et puis celle d’une association de comédie musicale qui m’a fait découvrir le genre… Mais je m’égare.

Ecouter chanter

J’aime bien les harmonies, les chants en canon… Bref, écouter une chorale d’enfants c’est retomber en enfance avec le plaisir d’écouter de la musique en plus. Au départ, c’était gentillet. Et puis les enfants ont commencé à chanter en anglais, ce que je salue au passage ! Et puis, il y a eu ABC des Jackson Five. Et là, le pouvoir de la Soul Music a opéré. L’énergie solaire de cette chanson a littéralement envahit le réfectoire. J’ai applaudis des deux mains ce choix musical osé et les enfants qui l’ont magnifiquement interprétée.

« C’est de l’eau »

Le point d’orgue de cette petite représentation a été cette chanson que je ne connaissais pas : C’est de l’eau, une chanson signée Monsieur Nô. Ses paroles ont résonné en moi : une vision de la vie poétique, avec un brin d’écologie et de solidarité. Moi ça me parle. Je vous ai retrouvé la vidéo des Enfantastiques qui l’interprètent. Je vous invite à la découvrir.

Ce sont les paroles du dernier couplet qui m’ont émue aux larmes…

Allez voici le karaoké pour ceux qui aiment chanter comme les pipelettes !

1 commentaire

Laisser un commentaire