Se nourrir sans pesticides et sans se ruiner à Saint Blaise, possible ?

C’est dingue, à chaque fois que la télé diffuse un documentaire sur un objet/produit du quotidien, cela impacte directement mon chariot de courses. C’est fou les dérives de notre industrie agro-alimentaire ! Alors comment bien se nourrir si on veut éviter un cancer ? Voici les pistes que j’ai trouvé, mais je compte sur vous les étayer.

Fuir les supermarchés ?

Si au départ les supermarchés représentaient une avancée pour la société en donnant accès à une meilleure alimentation au plus grand nombre, ils concentrent aujourd’hui toutes les dérives de l’industrie agro-alimentaire. Symbole de cette dérive : le plat préparé bourré de sel, gluten, avec quelque fois de la viande de cheval à la place du bœuf. Si j’y faisais mes courses sans trop me poser de questions, aujourd’hui ma confiance est largement ébranlée.

Quelles solutions pour manger sain ?

Une des solutions que j’ai trouvé est d’acheter des produits bruts et de cuisiner ses petits plats soi-même. Je me suis donc mise en tête, dans un premier temps, d’acheter des fruits et légumes qui proviennent d’Europe au max afin de limiter l’exposition aux conservateurs après avoir passé X semaines dans des containers. Je suis allée aussi au marché, mais finalement les légumes proviennent tous de Rungis, alors quelle différence ? Le prix oui ok ! Un point pour vous. Le charme de la balade du dimanche quand il fait beau ? Ok 2 points.

Et le bio ?

Depuis un an, j’ai commencé à m’intéresser de plus près au bio. J’ai renoncé à en acheter sur le marché. C’est deux fois plus cher que les légumes standards. Les échoppes bio fleurissant dans le coin, j’y ai donc fait un repérage poussé. J’ai finalement pris l’habitude d’y acheter le frais, les produits en vrac et du savon artisanal saponifié à froid. Certes mon budget a gonflé depuis mais j’ai moins la sensation de m’empoisonner au quotidien (et je fais très attention à ne faire aucun gâchis). Pour la viande, je n’ai pas trouvé de solution hormis l’excellent boucher du passage Mouraud qui ne me déçoit jamais. Mais je ne sais pas si sa viande est « heureuse » et a gambadé dans la prairie.

Les solutions locales : la Ruche (qui dit oui), les AMAP et bientôt Kelbongoo

Bien sûr il existe des solutions, un peu contraignantes il faut l’avouer, mais je crois que les efforts sont nécessaires pour sortir de ce système de consommation de masse malsain. La Ruche située à l’ogresse a fermé ses portes mais le 56 accueille une AMAP, si cela vous tente. Une nouvelle enseigne Kelbongoo va ouvrir ses portes d’ici quelques semaines rue Saint Blaise !

Des produits de la ferme, rue Saint Blaise

Le concept de Kelbongoo consiste à acheter en ligne des produits de différentes fermes situées à 200 km à la ronde et de venir les chercher au local un jour défini. Pas d’engagement, des prix accessibles c’est tentant sur le papier… Evidemment il faut voir encore dans la pratique et les produits (qui ne sont pas tous forcément estampillés bio). Mais bon, le côté artisanal et fermier (au moins raisonné j’espère) fait envie.

Et vous qu’en pensez-vous de tout ça ? Vous ne vous posez pas trop de questions ? Vous trouvez que les alternatives au supermarché c’est trop cher et contraignant ? Quels sont vos bons plans ? On partage ?

5 commentaires

  • Boloré dit :

    je suis à l’amap réunion pèrelachaise( culture raisonnée) et j’en suis contente; certes c’est plus cher mais quand je mange des radis, je les digère sans problème alors que dans le commerce habituel ce n’était plus le cas; les légumes sont magnifiques de fraicheur.
    F.

  • morlot dit :

    Hello Pipelette ! Sur les marchés, tout ne vient pas de Rungis. Il y a encore des vrais maraîchers. En tout cas, place Edith Piaf le mercredi et le samedi, il y en a un. Un vrai. Près de la bouche de métro. Bon, c’est vrai il n’a pas un choix de folie, mais toujours de saison, et ce sont ses produits. Souvent c’est écrit sur leur bâche « maraîcher » et puis il faut leur demander. Je lui ai demandé de quelle façon il traitait ses pommes l’autre jour. Deux ou trois fois par an. Sans commune mesure avec la malheureuse pomme du supermarché avec au moins 30 traitements annuels.
    En bio, je suis fan de Biocoop avenue Philippe Auguste, pas plus cher que le maraîcher.
    Voilà, c’était ma petite contribution.
    Bise bio à toutes et à tous.

  • Liewen dit :

    Je ne sais pas si c’est toujours le cas (on s’était désinscrit car on devait déménager et on procrastine toujours quand c’est la saison des réinscriptions), mais l’AMAP du 56 proposait des commandes groupées 1 fois toutes les quelques semaines, où on pouvait acheter (entre autres) des colis de 5 ou 10kg de viande. A condition d’avoir un congélateur, ça permettait de se faire un stock de viande bio sans se ruiner, une fois le prix ramené au kilo (surtout si on évite le boeuf, qui de toute façon n’est pas très écolo). 🙂

  • Donatella dit :

    Bonjour à toi et tous, il y a un marchand de fruits et légumes bio au marché de la Réunion, en tous cas celui du dimanche matin, il est au fond du marché vers la rue Alexandre Dumas – un peu cher mais des produits très beaux et bien sûr rigoureusement de saison. Et surtout, surtout, je recommande Namo Bio, rue de la Réunion, ouvert tous les jours et extra. Le magasin, a un excellent rayon de fromages et laitages, par plus chers qu’ailleurs et strictement bio et un très bon rayon de légumes et fruits dans lequel on trouve toujours au moins deux ou trois produits exactement au même prix que les produits traités des supermarché. Je recommande absolument, c’est beaucoup mieux que Bio c’bon et autre Naturalia. A noter tout de même qu’ils sont végétariens, on n’y trouvera pas de boites de thon ni aucune viande même bio.

  • isabelle Hurtado dit :

    Bonjour à tous,
    Pour continuer sur les problèmes d’approvisionnement près du métro philippe auguste et avenue Philippe Auguste il y a la bio coop « retour à la terre » cote pair en descendant ver la rue de charonne je crois au 104 ou106 c’est la caverne d’alibaba j’y ait trouve de la semoule de riz introuvable dans tous les magasins cités précédemment

Laisser un commentaire