Aux urnes, citoyens du XXème !

Je sais bien que votre bulletin de vote va être vivement convoité les prochains mois. Néanmoins ce n’est pas dans une perspective présidentielle que je vous adresse ce message. Cette rentrée, il va falloir voter. Plusieurs fois même !  D’abord pour les projets du budget participatif de la Mairie de Paris (et notamment pour ceux qui concernent le quartier) et ensuite pour élire vos parents délégués au sein des établissements scolaires que vos enfants fréquentent. Vous êtes prêt ? Je vous explique !

parisbudgetparticipatif1

Le budget participatif comment ça marche ?

La Maire de Paris s’est engagée à ce que 5% du budget d’investissement de la Ville soit décidé par les Parisiens. Vous avez donc officiellement voix au chapitre pour choisir le projet qui vous tient à cœur et voter pour lui. Vous pouvez voter en ligne sur le site internet : https://budgetparticipatif.paris.fr/bp/  ou physiquement en vous rendant dans l’une des urnes fixes :
o Mairie du 20eme
o Piscine Nakache
o Bibliothèque Louise Michel
o Médiathèque Marguerite Duras
o MJC Belleville

Les votes commencent le vendredi 16 septembre à 9h et se terminent le dimanche 2 octobre à 20h.

Saint Blaise pense aux enfants : cours d’écoles rénovées, et des jeux pour la récré !

Plusieurs parents d’élèves du groupe scolaire Riblette ont créé un collectif et déposé deux projets. Je suis sûre que vous n’y serez pas insensibles si vous avez des enfants scolarisés dans le quartier.

Des « mallettes de jeux  » dans toutes les écoles du XXèmeéducation

Ce projet propose de mettre à disposition des écoles une mallette de jeux et jouets pour créer un espace ludique au sein des écoles qui le souhaiteraient. L’accès aux jeux serait ouvert par exemple sur les temps de récréation et le périscolaire. Un projet sympa pour que nos enfants décompressent sereinement entre deux leçons non ?

Réaménager et embellir les cours d’écoles et les toits terrasses des écoles Riblette, Maraîchers et Mouraud

Les cours d’école ne sont pas forcément des lieux très avenants et entretenus comme ils devraient l’être. Ce projet de rénovation permettrait aux enfants d’y trouver mieux leur place et de profiter mieux de leur pause pour se défouler, rêver, bavarder en toute sérénité.


Faire du mail Saint Blaise un lieu de vie et pas seulement de passage

Envie de voir pousser des légumes et des herbes aromatiques sur la place ? Ce projet prévoie d’installer des bacs végétalisés, des pots verticaux et des jardinières mobiles qui seraient entretenus par les associations locales.

Le projet pense également aux enfants et propose de transformer le muret en ardoise pour laisser les enfants dessiner à la craie. Des assises adaptées en « serpents », « bancs jardinières » augmenteraient aussi la convivialité en facilitant les échanges. Des tables de jeux comme un babyfoot ou une table d’échec et un jeu d’eau en brumisation sont aussi à l’étude.

Voter pour les parents délégués, à quoi ça sert ?

Demander des professeurs remplaçants quand la grippe fait des ravages, la rénovation des locaux, alerter la mairie sur les soucis matériels que rencontre l’équipe pédagogique et les soutenir dans leurs demandes, mettre la pression au rectorat pour assurer le bon déroulement d’une classe verte… L’action des parents délégués est précieuse pour aider les écoles à fonctionner et aboutir leurs projets. Et quand on aide l’école, ce sont nos enfants qui en sont les premiers bénéficiaires.

Et si, il y a une seule liste, est-ce utile ?

Oui, car le taux de participation indique à la Mairie si les parents sont impliqués ou pas dans la vie scolaire de leurs enfants. Plus ce taux est élevé est plus la mairie prend en considération sérieusement les demandes qui peuvent lui être faites par l’intermédiaire des parents. Alors oui, allez voter en septembre pour vos projets préférés ! En virtuel ou en réel, seul ou même en famille. Les enfant ont eux-aussi le droit de voter. Et n’oubliez pas non plus de voter à l’école/collège le 7 octobre prochain.

Saisissons les opportunités de faire entendre nos voix !

votez

Laisser un commentaire