20eme arrondissement : les écoles « déclassées » de la République ?

Aujourd’hui, j’ai reçu deux mails de la directrice de l’école élémentaire parce que deux enseignants sont absents et non remplacés. Au même moment, la directrice de la maternelle nous informait qu’un enseignant, ne serait pas non plus remplacé… Alors je me pose la question, où sont passés nos remplaçants ?

doisneau-ecole02

Epidémie d’école buissonnière !

Nous ne sommes pourtant pas en période d’épidémie de grippe, ni de gastro… Le nombre d’absences dans la circonscription n’atteint pas des records… Non, non c’est juste que les suppléants affectés à des missions de courte durée, ont été affectés aux remplacements de longue durée et que du coup, ben y’en a plus chez nous (comme la chanson de la capucine)… Pourtant quand je demande à des enseignants d’autres arrondissements s’ils sont remplacés, eux le sont, oui…

Résultat : les parents sont invités à garder leur progéniture à la maison parce que les classes étant surchargées, leur accueil est problématique. C’est beau l’école de la République à Paris, (surtout dans l’Est)…

Des classes saturées de la maternelle au CM2

Dans l’école maternelle de ma fille, les classes de  la petite à la grande section sont à 29 ou 30 élèves ! Le tableau n’est  pas beaucoup mieux à l’école élémentaire, ça en vous choque pas vous ?  Moi si. J’ai demandé pourquoi une telle concentration ? Il m’a été répondu que la sectorisation avait été modifiée, ce qui avait accru le nombre d’inscriptions et qu’une moyenne de 25 élèves par classe dans l’école, équivalait à une fermeture de classe potentielle. Au final, nos enfants sont serrés comme des sardines en classe et l’Education Nationale remplit ses quotats. Fort minable ou formidable ?

Une situation explosive dans les écoles du quartier Saint Blaise

Depuis quelques années, j’ai constaté en tant que parent d’élèves les conséquences de ce changement de sectorisation.

1 : les classes sont surchargées ;

2 : les élèves à difficultés sont passés en moyenne de 2 à 5 par classe.

Cet état de faits est extrêmement problématique pour nos enseignants à gérer et ralentit le rythme d’apprentissage pour les autres élèves. Sans parler des rythmes scolaires qui posent un souci d’espace structurel et exacerbent les tensions. Bref, je constate que la situation est littéralement explosive dans les écoles du quartier et que nos élus laissent bien pourrir la situation. Personnellement, au lieu du défilé des animateurs à 15h, je préfèrerais voir des profs dans nos écoles !!! Alors voila je crie ma colère. Parce que dans le 16eme, les enfants ne sont pas 30 par classe, que les enseignants peuvent être malades ou absents sans que la continuité de l’enseignement ne soit remise en question.

Pourquoi les écoles du 20eme arrondissement sont-elles devenus une zone sinistrée ?

Laisser un commentaire